Gîte de charme en Corse - Présentation des excursions dans la région de Balagne. Visite de Calvi, Ile Rousse, Galeria et Ostriconi...


La Corse, région où mer et montagnes se côtoient, est une destination rêvée pour passer des vacances inoubliables

accueil-location-maison-région-bastia

Balagne: Calvi - Ile Rousse - Galeria – Ostriconi...

  • Présentation

Surnommée le «jardin de la Corse» grâce à ses collines fertiles, la Balagne est encore appelée «sainte» tant elle
possède d’édifices religieux. Ajoutons-lui un autre qualificatif : la «festive», car ici tout est prétexte à fêtes et festivals.Et d’abord à Calvi. L’immense baie, sa plage de cinq kilomètres, la ligne des montagnes enneigées jusqu’en mai, les murs de la citadelle qui s’avancent au milieu de la mer, on ne peut rêver plus beau décor. Faites un tour des remparts de cette fière cité dont la devise, «Semper Fidelis», lui valut une histoire tourmentée. Descendez vers la marine et son port de plaisance, un des plus appréciés de Corse. Encore quelques pas et vous n’avez plus qu’à poser votre serviette sur la plage.


L’Île Rousse est l’autre station balnéaire de la côte. Son nom vient des rochers de
porphyre rouge de l’île de la Pietra, juste au nord de la ville. Ancien comptoir romain, son essor date véritablement de Pascal Paoli qui y édifia un port et des remparts pour concurrencer le trafic maritime entre Gênes et Calvi. Son climat est si doux que l’on pourrait l’appeler l’île Douce. Et rien n’est plus agréable que de flâner à l’ombre des platanes centenaires de la place Paoli ou de jouer à la pétanque sur la Grande Place bordée de palmiers dattiers.


A l’intérieur, une multitude de villages en balcon sont autant de buts d’excursions dans une nature lumineuse. Au pied du Montegrosso, découvrez Calenzana dans son écrin d’oliviers, point de départ du GR20. A voir, les églises Saint Blaise et Sainte Restitude, patronne de la Balagne.

Autres étapes : les trois villages du Montegrosso, Lunghignano et son moulin à huile, Cassano et sa place en forme d’étoile, Montemaggiore et son panorama exceptionnel sur le golfe de Calvi. Sant’Antonino, nid d’aigle médiéval parfaitement conservé, ou encore Pigna, centre d’artisanat vivant et Corbara, avec sa baroquissime église de l’Annonciation et son couvent qui sert toujours de lieu de retraite.
Sur les hauteurs de la Balagne, voici la région du Ghjunssani. Evasion assurée au sein d’une nature sauvage. De Belgodere, perché sur un éperon rocheux d’où l’on surplombe la vallée du Reginu, un sentier de randonnée vous mènera jusqu’à Olmi Capella. Vallica domine des coteaux sculptés en terrasses dans un majestueux cirque de montagnes. De Mausoleo et Pioggiola, vous partirez en balade dans des paysages ponctués de ponts génois et de chapelles.

Plus au nord, la vallée de l’Ostriconi se jette dans la mer en créant une somptueuse plage de sable blanc. Cette région est l’ancien grenier à huile de la Corse. Vous y découvrirez de nombreux moulins, le beau village de Lama, dominé par le mont Astu, et Pietralba dans son cirque de montagnes.

 

  • Voir

A Calvi, la citadelle génoise, Saint-Jean Baptiste, belle église baroque qui renferme le Christ des Miracles entraînant, dit-on, la levée du siège de la ville par les Turcs en 1553. Poussez également la porte de Sainte-Marie-Majeure, toute rose, et de l’Oratoire de la Confrérie Saint Antoine. La presqu’île de la Revellata, aux exceptionnels fonds marins. Allez jusqu’à Notre Dame de la Serra pour sa vue extraordinaire sur la baie.
A l’Ile Rousse, faites un tour sur le marché aux 21 colonnes, faites la belle promenade en bord de mer de la Marinella et visitez la fabrique artisanale de café. A Aregno, admirez l’église de la Trinité de San Giovanni, étonnant chef d’oeuvre roman, décoré de merveilleuses statues, dont un homme s’extrayant une aiguille du pied, symbolisant le mal que l’on arrache de l’âme.

 

Pour poursuivre votre visite ...